Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Fév 2021 | L'essentiel, Profession
 

C’est hier que la première des auditions parlementaires de la Confédération – qui devrait être suivie par celle de certaines de ses fédérations départementales – s’est tenue dans le cadre de la mission Woerth sur « l’évolution du marché du tabac pendant le confinement et la fermeture des frontières » (voir 24 juin 2020 et 11 janvier 2021).

« Nous avons eu la première étude grandeur nature sur l’ampleur des achats frontaliers au détriment des buralistes … la confirmation en temps réel de ce que la Confédération a toujours dénoncé » y a expliqué avec force Philippe Coy, chiffres et statistiques à l’appui. Avec des données incontestables.

« Le même phénomène s’est déroulé dans d’autres pays européens. Les autorités ne peuvent plus faire semblant de l’ignorer. La France ne doit plus faire la course européenne des prix en tête. Il faut dénormaliser les achats de tabac frontaliers » a repris le président de la Confédération qui a présenté un plan concret de travail avec les autorités.