Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
5 Mai 2021 | Trafic
 

Avec la première des étapes du plan de déconfinement, les déplacements entre régions sont de nouveau autorisés ainsi que les transits inter-frontaliers.

Ainsi, le préfet de la Moselle, Laurent Touvet, a confirmé lors d’une conférence de presse, ce mardi 4 mai, qu’il n’y a « plus aucune restriction avec le Luxembourg et qu’il est possible d’y aller pour n’importe quel motif ».

Il a également ajouté qu’il n’y a « pas d’obligation de test » pour les publics qui font leurs achats à la frontière et qui reviennent dans la journée, explique Lorraine Actu.

Depuis ce dimanche 2 mai, la Moselle n’est officiellement plus une zone à haut risque pour l’Allemagne (voir 27 janvier et 20 février). Cette levée entraîne un assouplissement des restrictions : il n’y aura plus de contrôles aléatoires à la frontière, la durée de quarantaine est abaissée à dix jours et les transports publics sont remis en service.

En revanche, les travailleurs frontaliers de la Moselle, bien qu’exemptés de quarantaine s’ils restent moins de 24 heures de l’autre côté, devront toujours présenter un test négatif de moins de 48 heures.