Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
2 Mar 2021 | Trafic
 

C’est officiel, les habitants de l’Ariège et des Pyrénées-Orientales n’ont plus à présenter de test PCR à leur retour d’Andorre, si leur déplacement ne dure pas plus de 24 heures. Et ce, depuis ce lundi 1er mars. 

L’Andorre avait demandé au Gouvernement français, il y a deux semaines déjà (voir 18 février et 31 janvier), de faire cette exception « au regard de la géographie montagneuse et de l’interpénétration particulièrement profonde des bassins de vie andorran et des départements des Pyrénées-Orientales et de l’Ariège ».

L’accord du gouvernement français est donc tombé en fin de journée ce dimanche 28 février. La présentation d’un test négatif reste toutefois applicable pour tous les autres Français.

Inutile de préciser que les buralistes de ces deux départements ne sont pas ravis.