Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

PMI CalantzopoulosL’accord annoncé hier, entre Philip Morris International et Altria (voir Lemondedutabac du 20 décembre), est significatif dans la mesure où il établit le lien entre le marché de la cigarette électronique et celui, à venir, de produits du tabac à nocivité réduite.

A preuve, les propos que le communiqué prête à André Calantzopoulos (le PDG de Philip Morris International) : « PMI est convaincu que les produits à moindre risque, tout comme les cigarettes électroniques, représentent une avancée importante vers l’objectif de santé publique d’une nocivité réduite, ainsi qu’un changement potentiel de modèle pour l’industrie et une opportunité de croissance significative pour le groupe. 

« Au-delà de la mise en test de nos produits à risque réduit à partir du second semestre 2014, cet accord (entre PMI et Altria) établit une feuille de route en vue de leur commercialisation aux Etats Unis, sous réserve d’une autorisation de la FDA (Food and Drug Administration). En même temps, il nous fournit une base pour entrer sur les marchés de la cigarette électronique à l’international, pendant que nous continuons à développer de nouvelles versions ».