Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Juin 2017 | Associations
 

Les ONG Surfrider et Zero Waste France organisent, trois fois par an, des opérations de collecte de mégots dans Paris, afin de sensibiliser l’opinion publique à propos des conséquences de leur abandon sur les rivières et les océans (voir Lmdt du 3 octobre 2016). 

Ce jeudi 8 juin, une vingtaine de bénévoles se sont déployés le long du Canal Saint-Martin à Paris. En une heure, ils ont collecté 15 000 mégots, comptage manuel effectué sous les yeux des passants.

« Plus qu’un problème de civisme, le mégot est un fléau environnemental, car un mégot pollue à lui seul 500 litres d’eau … Jeter par terre, c’est jeter en mer » rappellent les deux organisations qui soulignent que « dans la capitale, 30 000 poubelles sont disposées tous les 50 à 100 mètres, toutes équipées d’un écrase-cigarette, et que les fumeurs peuvent aussi s’équiper de cendriers de poche ».

Sans vouloir dénigrer la cause, on peut recommander aux ONG de procéder au « comptage    manuel » des poubelles réellement mises à la disposition des Parisiens fumeurs. Et de s’intéresser aux déchets d’emballages alimentaires qui jonchent le sol. Parce que d’ici 2050, les océans compteront plus de plastiques que de poissons.

Alors, oui à des campagnes de mobilisation des citoyens (et des municipalités). Mais sur tous les déchets, mégots compris.