Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Mar 2019 | Trafic
 

Le 10 août 2017, un conducteur était arrêté par la Douane sur l’A31, au niveau de Bertrange (Moselle), en direction de Metz avec 43 kilos de tabac à rouler dans la voiture : 144 pots de 300 grammes, plus précisément.

Ce mardi 26 mars, le tribunal correctionnel a prononcé un mois de prison avec sursis et 12 000 euros d’amende à son encontre pour cette saisie-là. Car il n’en était pas à son premier voyage …

•• L’automobiliste, originaire d’Azerbaïdjan, avait eu du mal à expliquer d’où venait la marchandise, lors du contrôle, ne disposant ni de justificatifs d’achat, ni de tickets de caisse. Il avait fini par reconnaître qu’il avait acheté tout ce tabac au Luxembourg pour 4 500 euros. Un quart était destiné à sa consommation personnelle. Le reste devait être livré à des collègues qui lui ont passé commande.

À l’époque, l’homme, âgé d’une trentaine d’années et domicilié près de Metz, travaillait sur des chantiers à Paris. Du coup, il profitait de ses allers-retours pour dépanner ses collègues.

•• Sa version n’a pas vraiment convaincu les douaniers. D’autant qu’il avait déjà été arrêté en 2016 avec 67 kilos de cigarettes dans son véhicule. Il avait été condamné à une amende fiscale … décision pour laquelle il avait fait appel.

Sur cette affaire d’août 2017, le tribunal a estimé que le trafic était établi. Pour le moins.